<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=212195522864981&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Comment gérer les réflexions et réactions de son entourage quand on se freelance ?

article diana gérer reflexion entourage

Vous avez pris la décision de vous lancer comme freelance pour faire un travail qui a du sens, être libre et autonome. Quitter son CDI et l’assurance d’un salaire mensuel est une sortie importante de sa zone de confort qui génère beaucoup de doutes, de peurs et d’incertitudes. Au-delà des montagnes russes d’émotions que traverse chaque freelance débutant, il faut souvent faire face aux réactions et aux incompréhensions de son entourage. Comment dépasser le regard des autres et se lancer sans se démotiver ?

 

Les réflexions de l’entourage sont le reflet de leurs propres peurs

 

Devenir freelance c’est décider de s’engager dans une aventure professionnelle intense et excitante. C’est une opportunité d’avoir de nouvelles responsabilités et de faire différemment en sortant du lot. Face à ce choix les parents, les amis et même la tante Jacqueline, chacun y va de son conseil et de sa réflexion quant à votre décision de quitter un CDI pour vous lancer à votre compte.

 

« Tu es sûre que tu pourras en vivre ? » 

 

« Mais tu auras un vrai travail à côté ? »

 

« Tu ne vas pas quand même pas quitter un CDI à ton âge !? »

 

Toutes ces questions et réflexions aucun freelance n’y échappe. 

 

Difficile de gérer ces remarques, surtout au début, alors que vous êtes déjà en proie à vos propres doutes. Le regard et le jugement de l’entourage peuvent même vous conduire à remettre en cause votre projet.

 

Bien que difficiles à encaisser ses réactions ne remettent pas en cause qui vous êtes ni votre capacité à réussir. Chaque individu réagit en fonction de son propre système de croyances, de son éducation et de ses expériences de vie. Lorsqu’un parent s’inquiète de votre capacité à trouver des clients, il ne remet pas en question votre intelligence ou vos compétences, mais projette en réalité sa peur de l’insécurité financière. De la même façon, si on vous déconseille de vous lancer au risque d’échouer, cela témoigne de la peur de l’échec de votre interlocuteur et en aucun cas d’une remise en cause de votre potentiel. Comprendre les peurs qui se cachent derrière les réactions de votre entourage vous aidera à dédramatiser et à ne pas prendre à coeur chaque remarque.

 

Impliquez et rassurez vos proches

 

Se lancer en freelance c’est faire un choix qui va à l’encontre de la vision classique de la réussite et souvent difficilement compréhensible par votre entourage. Il est fort probable que vos proches considèrent que la réussite rime avec décrocher un CDI dans une grande entreprise et partir en vacances cinq semaines par an. Renoncer à un CDI peut paraître complètement fou surtout dans le contexte actuel de crise sanitaire et économique. Laissez à votre entourage le temps de comprendre votre décision sans vous braquer aux premières réflexions.

Tentez de les impliquer pas à pas dans votre démarche en les rassurant. Étape par étape, montrez-leur qu’il ne s’agit pas d’une simple lubie, mais d’un projet de vie réfléchi. En expliquant les avantages du statut de freelance, l’infini des possibilités qui s’ouvre à vous et les innombrables opportunités professionnelles, cela participera à rassurer votre entourage. Non vous ne finirez pas sous un pont et les parents n’auront pas la « joie » de vous retrouver sur leur canapé.

 

Entourez-vous de gens aussi « bizarres » que vous

 

À y penser, devenir freelance est une drôle de décision. Pas de salaire fixe, pas de sécurité de l’emploi, aucune assurance d’avoir toujours un client : beaucoup n’hésiterons pas à vous qualifier de « bizarre ». Alors, pourquoi ne pas s’entourer de personnes aussi bizarres que vous à même de comprendre ce que vous traversez. Finalement, qui mieux que d’autres freelances pour vous apporter une écoute et un soutien bienveillant.

Les possibilités de connexion sont nombreuses : afterwork, coworking, networking, rencontres informelles, ateliers pour indépendants, les événements pour rencontrer d’autres freelances ne manquent pas. 

L’écosystème que vous construisez tout au long de votre parcours sera non seulement un atout pour votre carrière mais également pour votre vie personnelle. Selon un célèbre adage « Vous êtes la moyenne des 5 personnes avec lesquelles vous passez le plus de temps », alors évitez d’être au contact de personnes décourageantes et multipliez les interactions avec des personnes ambitieuses et positives.

                                   

Les jugements et les réactions de l’entourage peuvent être blessants pour l’égo mais sont inévitables. Pour dépasser le regard des autres, ne prenez pas ces réactions personnellement et rappelez-vous toujours des peurs qui se cachent derrière chacune des réflexions de vos proches.

Choisissez avec précautions où vous mettez votre énergie. Il est fort à parier que votre activité se développera avec succès si vous passez davantage de temps à travailler à la réussite de votre entreprise plutôt qu’à la gestion des peurs et des émotions des autres. 

Diana MAKHKAMOVA

A propos de Diana MAKHKAMOVA

Rédactrice web et Copywriter, j'accompagne les entreprises IT à attirer leurs clients idéaux grâce à des contenus éditoriaux pertinents. J'aide également les indépendants dans le développement de leur activité via une newsletter, un podcast et un accompagnement personnalisé.