<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=212195522864981&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Crédit immobilier : acheter une maison quand on est freelance, c’est possible !

Obtenir un crédit immobilier quand on est freelance : notre guide

 

Le contexte actuel et plus particulièrement le confinement, aura changé pour beaucoup de Français, le rapport à leur domicile mais aussi à leur environnement. Les espaces exigus des appartements des grandes villes ont généré l’envie d’espace mais également le besoin d’être plus proche de la nature.

 

Depuis plusieurs semaines les recherches sur Google de maison avec jardin, avec piscine ou encore de maisons proches de Paris explosent sur la toile !

 

Forte augmentation du nombre de recherche « achat maison jardin » en Ile-de-France pendant la période de confinement.

Achat maison jardin

Source Google Trends au 14/05/2020

 

Ce n’est un secret pour personne, les banques prêtent plus facilement aux salariés en CDI qu’aux freelances. Cependant, même si le parcours semble plus compliqué, rassurez-vous, il est tout à fait possible d’obtenir un crédit immobilier lorsqu’on est indépendant en statut micro-entrepreneur, SASU, EURL ou Portage Salarial. Il suffit d’être informé des critères retenus par les banques et d’avoir les bons réflexes au moment de la création de son dossier de demande de prêt. Nous avons réalisé un guide à destination des indépendants pour leur faciliter les démarches d’obtention du prêt immobilier.

 

Partie 1 : Remplir les critères essentiels des banques

 

Pour obtenir un crédit immobilier en tant que freelance, vous devez, avant même de soumettre votre dossier de demande de prêt, remplir les critères pris en compte par les banques au moment de l’examen de votre dossier. Les voici :

 

a. Le niveau d’ancienneté de votre entreprise

Les banques cherchent à connaître l’évolution de votre entreprise sur les trois dernières années de votre activité afin de déterminer la viabilité de votre entreprise. Soyez en mesure de fournir les trois derniers bilans de votre entreprise. Pour rassurer les banques sur votre capacité à rembourser votre prêt, votre société doit être pérenne afin de vous verser un salaire régulier chaque mois.

Attention : si votre société a moins de trois années d’activité, votre chance d’obtenir un crédit immobilier est très peu probable.

 

b. Les revenus de votre société

Au moment de présenter votre dossier de prêt, vos revenus doivent être stables. C’est la condition sine qua non pour obtenir un crédit immobilier. Les revenus instables ne sont pas appréciés par les banques car ils sont difficiles à analyser sur le moyen et le long terme.

 

Pour analyser vos revenus, les banques vont déterminer votre salaire net en faisant la moyenne du salaire que vous vous êtes versé sur les trois dernières années. C’est un point clé à prendre en compte : si vous avez tendance à vous verser un salaire trop faible, vous ne pourrez pas prétendre aux mensualités de prêt que vous espérez. En effet, les banques prennent en compte le salaire que vous vous versez réellement et non les avantages. Vous devez donc éviter de mettre des dépenses à la charge de la société.

 

c. Le secteur d’activité

Certaines professions libérales ont tendance à rassurer les banques : les professions dans le domaine juridique et informatique par exemple sont des métiers avec une forte demande de clientèle. C’est un point fort à valoriser auprès des banques.

 

d. La capacité d’épargne

Très honnêtement, si vous avez l’habitude d’épargner chaque mois, cela jouera en votre faveur lors de la demande de votre prêt. En effet, vous prouvez à la banque que vous êtes à l’aise pour épargner une certaine somme de façon régulière et récurrente. Cela renvoie un bon signal en ce qui concerne votre future mensualité de crédit.

 

Attention, soyez conscients qu’une fois votre prêt immobilier accordé, le remboursement de votre mensualité n’est pas censé épuiser votre capacité à épargner tous les mois. Les banques voudront s’en assurer auprès de vous, soyez donc prêts à répondre sur ce point.

 

e. Le montant de l’apport personnel

Emprunter sans apport est dans tous les cas compliqué pour obtenir un crédit immobilier et cela l’est d’autant plus pour un freelance. Avant de vous lancer dans votre projet d’acquisition, il faut que vous soyez en mesure d’apporter un montant correspondant à 10 % du prix de vente. Cet apport servira notamment à couvrir les frais de notaire, de dossier et de garantie. En fonction du dossier, certaines banques demandent même jusqu’à 20 % du montant du bien en apport. Faites le point sur l’ensemble de vos livrets d’épargne au moment de vous présenter à votre banque.

 

Une fois que vous vous êtes assurés de compléter ces prérequis essentiels, vous pouvez désormais vous attacher à mettre en bonne et due forme votre dossier de demande de prêt.

 

 

Partie 2 : Soumettre le dossier de prêt immobilier

 

Mettez en valeur les points forts de votre dossier

Assurez-vous de mettre en avant les points forts de votre dossier. Si vous ne pensez pas avoir le recul nécessaire pour analyser vos forces et vos faiblesses, vous pouvez vous faire accompagner dans cette démarche par un courtier. Ce professionnel saura mettre en avant les points positifs de votre dossier afin de pallier ses éventuelles faiblesses. Par ailleurs, le courtier a une bonne connaissance des critères retenus par les banques et leur positionnement, vous pourrez lui faire confiance pour vous conseiller au mieux dans vos démarches.

 

Soyez vigilants aux pièces manquantes

Cela semble inutile à rappeler, et pourtant ! Obtenir un prêt immobilier est déjà suffisamment compliqué en soi, aussi évitez d’envoyer un mauvais signal en rendant un dossier incomplet. Voici les pièces nécessaires à fournir :

  • le compromis de vente
  • les deux derniers avis d’imposition
  • les trois derniers bulletins de salaire
  • les trois derniers relevés de compte en banque
  • un justificatif d’identité
  • un justificatif de domicile actuel

 

Domiciliez vos revenus professionnels dans la même banque

Voilà un véritable atout pour votre dossier : le choix de la domiciliation de vos revenus professionnels. Il faut être conscient que la demande de prêt immobilier est l’assurance pour les banques d’accueillir de nouveaux clients. En tant que travailleur indépendant, vous avez un ou plusieurs comptes professionnels que vous pouvez éventuellement déménager en contrepartie de l’octroi de votre prêt immobilier. En acceptant de domicilier vos revenus professionnels, vous pourrez obtenir un bon taux pour votre crédit immobilier.

 

Surveiller votre capacité d’endettement

En règle générale, le taux d’endettement maximum admis par les banques est de 33 %. Si vos mensualités de remboursement dépassent le tiers de vos revenus mensuels, les banques y verront un risque trop élevé de non-remboursement.

 

Évitez les découverts bancaires

Si vous voulez obtenir un prêt immobilier, assurez-vous que tous les signaux soient au vert. En effet, nous vous conseillons de vérifier que vous n’étiez pas en découvert pendant au moins les 6 derniers mois précédant votre demande de prêt. Votre demande de prêt sera d’autant plus facile à obtenir, de même que les modalités de prêt.

 

Rassurez les banques en justifiant d’un statut de salarié porté

Les freelances qui se tournent vers le portage salarial ont toutes les chances d’obtenir un prêt immobilier. En effet, le freelance devient salarié sous contrat de travail CDD ou CDI, véritable faire-valoir auprès des banques.

 

Pour les banques, le CDI signifie stabilité professionnelle et surtout, en cas de difficultés l’assurance maladie rémunère le salarié correctement en cas de congé maladie, une assurance chômage l’indemnise en cas de perte d’emploi et il bénéficie d’une pension de retraite.

 

Vous pouvez également mettre en avant auprès des banques que dans le cadre du portage salarial, le freelance est taxé immédiatement, alors que ce n’est pas le cas d’une entreprise individuelle. En portage salarial, le freelance touche un salaire mensuel régulier et est en mesure de présenter des fiches de paie mensuelles.

 

PORT-UP a mis en place un partenariat avec une banque qui facilitera votre constitution de demande de crédit. Si vous voulez en savoir plus cliquez ici ⬅️

 

Prenez en compte l’endroit où vous achetez

Les banques vont s’intéresser à l’endroit où vous achetez. Si le bien est situé dans une zone concurrentielle, vous aurez plus de chances de revendre votre bien dans les bonnes conditions car le marché immobilier est attractif. Cependant, il y a de fortes chances que les banques vous demandent plus de garanties à fournir si vous achetez dans un secteur où le marché est peu attractif, donc la revente difficile.

 

Nous espérons que ce guide vous aura permis de mieux cerner les attentes des banques et que vous saurez mettre en avant vos forces pour votre dossier de demande de prêt. Pour plus d’infos sur le portage salarial, cliquez ici.

Ludivine Mazzotti

A propos de Ludivine Mazzotti

Rédactrice Web et Consultante Freelance en référencement, je rédige et j’optimise les contenus éditoriaux pour le web. J’aime écrire sur le sujet du freelancing pour accompagner les indépendants à atteindre leurs objectifs.