<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=212195522864981&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Cumul d’emploi : portage salarial et salariat

Le cumul du salariat et d’une activité en portage salarial est possible sous certaines conditions. Deux cas de figure peuvent amener un professionnel à se demander s’il est possible d’allier salariat et portage salarial. Le premier scénario concerne les salariés portés ayant une proposition de la part d’un client pour passer en CDD ou en CDI. Le second porte sur les salariés qui souhaitent assurer un revenu complémentaire à leur activité principale ou découvrir la réalité du travail indépendant. Vous souhaitez en savoir davantage au sujet du cumul de ces deux modalités de travail ? Nous détaillons dans les lignes qui suivent tout ce qu’il faut savoir avant de s’engager dans cette voie.

 

 

Quelles conditions respecter pour cumuler salariat et portage salarial ?

Un professionnel qui souhaite conjuguer une activité salariée classique avec des missions en portage salarial doit respecter certaines conditions.

 

Respecter la durée maximale de travail

Avant d’envisager le cumul de deux activités salariées, il est nécessaire d’estimer la durée de travail effective quotidienne et hebdomadaire qu’elles occasionneront ainsi que le temps de repos. L’objectif ? S’assurer du respect des durées de travail légales fixées à 35 heures par semaine. Cependant, dans le cadre du portage salarial, certaines conventions collectives permettent d'augmenter la durée de travail hebdomadaire, mais toujours sous certaines conditions. Dans ce contexte, celle-ci peut être étendue au maximum à :  

  • 10 heures par jour ou 48 heures par semaine ;
  • 44 heures par semaines sur une durée de 12 semaines consécutives 
  • 11 heures de repos consécutives par jour ou 35 heures consécutives par semaine.

Enfin, il est à noter que l’employeur de l’activité salariée est en mesure de demander une attestation certifiant le respect des durées maximales de travail légales. 

 

Honorer l’obligation de loyauté

L’obligation de loyauté consiste, pour un salarié, à ne pas nuire à l’activité de son employeur. Cela passe par le respect des devoirs :

  • de confidentialité (discrétion au sujet des activités de l’entreprise) ;
  • de non-concurrence ;
  • de fidélité. 

L’obligation de loyauté s’applique également durant les périodes de congés (de maternité, de création d’entreprises, etc.). Un employeur est en mesure de définir une clause d’exclusivité ou de non-concurrence au sein du contrat de travail. 

 

Quels bénéfices tirer du cumul d’emploi ?

Le cumul de missions en portage salarial avec un poste de salarié en CDD ou en CDI offre différents avantages.

 

1. Augmenter ses revenus

Le démarrage d’une seconde activité permet d’augmenter son revenu. Pour les freelances en portage salarial, cela peut leur assurer une plus grande sécurité financière lors des périodes d’intermissions notamment. Les salariés classiques, de leur côté, peuvent également envisager les missions en portage salarial comme un complément de revenu. 

 

2. Monter en compétences

L’orientation vers le portage salarial, en tant que fonctionnaire ou salarié, donne la possibilité d’accéder à de nombreuses missions. Lors de l’exécution de celles-ci, un professionnel est en mesure d’étendre ses compétences relationnelles et techniques. En effet, le portage salarial est une organisation de l’emploi qui requiert la maîtrise de compétences métier, mais également managériales et commerciales. En tant que salarié classique, le passage par le portage salarial permet d’appréhender les différences existant entre le freelancing et le salariat.

 

3. Démarrer sereinement son activité de freelance

En plus d’assurer une diversification de son activité, le cumul d’une activité salariée et du portage salarial permettent aux salariés désireux d’entreprendre de découvrir l’univers du freelancing en toute sérénité. Les salariés souhaitant à terme travailler à leur compte peuvent opter pour ce fonctionnement afin de tester la viabilité de leur projet sans grande prise de risque.

 

4. Développer son réseau professionnel

L’exécution de missions diverses et variées en portage salarial donne la possibilité d’agrandir son réseau professionnel de façon efficace. Cela peut se faire tant auprès des clients lors des missions en portage salarial qu’auprès des collaborateurs rattachés à la société de portage salarial.

 

5. Bénéficier d’une couverture sociale plus avantageuse

En cumulant une activité de salarié porté et un contrat salarié classique, le professionnel concerné est amené à cotiser auprès des entreprises auxquelles il est rattaché (la société de portage salarial et son employeur). L’ensemble de ces cotisations est pris en compte lors du calcul des points de retraite ou des allocations chômage.

 

Quelles sont les limites du cumul d’emploi ?

L’exercice des deux activités (emploi salarié et mission en portage salarial) peut présenter quelques limites. 

 

  1. La première peut être la gestion du lien de subordination au sein de l’activité salariée. Le travailleur concerné doit s’assurer de compléter les tâches demandées par son employeur. Le cumul d’activité doit être réalisé sans porter atteinte à la qualité du travail effectué en entreprise ni à la disponibilité du salarié vis-à-vis de son employeur.

  2. La fatigue et le burn-out peuvent guetter n’importe quel travailleur en situation de cumul d’emploi. Aussi, le respect des durées légales et maximales de travail est crucial notamment pour protéger son temps de repos et sa vie privée.

  3. Le choix des missions en portage salarial ne peut se faire sans le respect des potentielles clauses de non-concurrence présentes dans le contrat salarié. 

 

En définitive, le cumul d’une activité indépendante en portage salarial et d’un emploi en tant que salarié classique est une décision qui doit être mûrement réfléchie. Bien que possible, d’un point de vue légal, cette situation est à privilégier lors d’une transition (de courte durée). Elle peut être envisagée plus longuement lorsque le professionnel travaille à temps partiel au vu des contraintes à respecter en matière de durée de travail. 

 

Cet article vous a plus ? Vous pouvez également consulter :

 

Hamizi Naama

A propos de Hamizi Naama

Rédactrice Web SEO freelance, je crée du contenu rédactionnel (pages web, articles de blog, fiches produits, livres blancs, pages de cocons sémantiques, pages prismes)