<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=212195522864981&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Freelances : 5 idées pour augmenter vos revenus

Au lancement de son activité freelance, un travailleur indépendant est à l’affût de nouvelles missions. L’enjeu, au départ, est surtout de tester la viabilité de son projet entrepreneurial en développant son portefeuille client. Cependant, avec le temps, un nouvel impératif se fait ressentir : stabiliser et augmenter son chiffre d’affaires pour améliorer ses revenus. 

Pour cela, il est nécessaire d’explorer des modalités d’exercice de son activité qui permettent notamment de décorréler revenus et temps de travail. Comment scaler son activité de freelance ? Comment lisser ses revenus freelance ? Quels mécanismes mettre en place pour augmenter ses revenus de travailleur indépendant ? Nous répondons à l’ensemble de ces questions dans les lignes qui suivent.

 

1. Augmenter son TJM ou le tarif de ses prestations

Lorsqu’il s’agit d’améliorer ses revenus freelance, on pense intuitivement à augmenter ses tarifs ou son taux journalier moyen (TJM). Il s’agit d’une étape nécessaire, mais insuffisante.

En effet, cette méthode possède des limites. Ainsi, même si le travailleur indépendant réussit à facturer tout son temps de travail disponible, il reste toujours contraint de réserver du temps pour :

  • la gestion administrative ;
  • la gestion de la relation client ;
  • la prospection.

Par ailleurs, il ne suffit pas d'augmenter ses tarifs indéfiniment, il est également nécessaire de pouvoir justifier de façon pertinente ses prix auprès de ses clients et de rester cohérent par rapport au prix du marché.

Bon à savoir : le recours au portage salarial permet de se dégager du temps libre en déléguant les tâches administratives à sa société de portage. Celle-ci gère alors la rédaction et l’émission des contrats de prestation, la transformation du CA en bulletins de salaire, les relances et les procédures de recouvrement en cas de litige.

 

2. Proposer plus de prestations à ses anciens clients

Élargir son portefeuille client nécessite d’investir du temps dans sa stratégie d’acquisition (prospection, inbound marketing). Afin de rentabiliser ses efforts, il est possible de proposer des services ou des offres personnalisées à ses anciens clients.

Augmenter le nombre de prestations proposées par client ou cross-selling

Le cross-selling appelé également « vente groupée » ou « vente additionnelle » sert à augmenter le montant des factures (valeur du panier moyen) émises à ses clients. Afin de le mettre en place, un freelance peut proposer des services complémentaires à son client en se basant sur ses demandes ou ses besoins.

Proposer des services premium ou sur mesure à ses clients ou upselling

À la différence de la vente groupée qui permet de vendre plusieurs services complémentaires, l’upselling ou vente incitative vise à proposer aux clients une prestation plus étoffée que celle demandée par le client ou le prospect au départ. Il s’agit ici d’élaborer une proposition commerciale sur mesure à soumettre à son client en se basant sur ses besoins de départ. 

Attention : les ventes additionnelles et l’upselling peuvent représenter un investissement en temps conséquent. Ils permettent de gagner du temps en matière de prospection, mais il est nécessaire de s’assurer de ne prendre des missions qu’à la hauteur de sa disponibilité.

 

3. Concevoir des solutions adaptées à plusieurs clients

La mise en place de prestations sur mesure peut s’avérer très coûteuse en temps et en énergie lorsqu’on est freelance. Pour pallier ce problème, il peut être utile d’envisager la création de services complets pour une typologie de clients (persona). L’intérêt, ici, est de concevoir des services reproductibles pour un profil de clients de telle sorte à diminuer le temps d’exécution. Cela passe par la définition et le découpage du service en plusieurs processus de travail clairs et précis. Il est à noter que ce genre de services peut prendre la forme d’un coaching ou d’un accompagnement en groupe.

 

4. Opter pour l’apport d’affaires

Dans certaines situations, un freelance peut être amené à refuser des missions par manque de temps, d’intérêt ou d’expertise. Il est possible d’orienter le client ou le prospect concernés vers un autre freelance et de percevoir une commission sur le chiffre d’affaires généré. L’avantage de cette méthode est qu’elle permet d’obtenir une contrepartie indépendamment de son temps de travail.

Bon à savoir : Il est possible d’envisager l’apport d’affaires dans son domaine ou dans un domaine lié au sien. Par exemple, un développeur peut orienter un client vers un designer.

 

5. Vendre des produits : formations, abonnements, livres

Un autre moyen d’augmenter ses revenus freelance est de créer des contenus ou des produits à vendre sous forme de vidéos, de fichiers à lire ou autres. Le point fort de cette option est de rendre les revenus indépendants du temps de travail investi

En définitive, les possibilités à explorer pour augmenter ses revenus de travailleur indépendant sont nombreuses. Ce listing, ainsi établi, permet de sélectionner une ou deux idées à tester en fonction des caractéristiques de son business.

 

Vous pouvez également consulter :

Freelance et personal branding : quels enjeux ?

Freelance et relation client : ce qu’il faut savoir

Hamizi Naama

A propos de Hamizi Naama

Rédactrice Web SEO freelance, je crée du contenu rédactionnel (pages web, articles de blog, fiches produits, livres blancs, pages de cocons sémantiques, pages prismes)