<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=212195522864981&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Le portage salarial intéresse 50 % des Français. Découvrez pourquoi !

Le portage salarial, dont le régime a été maintenant sécurisé par le législateur, s’est imposé comme un mode d’organisation du travail à part entière. Alliant les avantages de l’indépendance professionnelle et la sécurité du salariat, le portage salarial semble être promis à un bel avenir. Port-Up vous explique pourquoi.

Une organisation du travail séduisante

Apparu il y a une trentaine d’années pour favoriser la transition professionnelle des cadres supérieurs, le portage reste largement méconnu du grand public. Selon certaines études récentes, seul 1 Français sur 10 serait familier avec le concept du portage salarial.

Le principe du portage salarial est pourtant simple. Il offre aux freelances l’opportunité de profiter des avantages du salariat tout en lui permettant de conserver son indépendance et son autonomie. Contre des frais de gestion d’environ 10 à 12% (entre 5 et 9% chez Port-Up), la société de portage se charge des aspects contractuels et administratifs et supporte le risque entrepreneurial

Accessible à tous les freelances facturant des honoraires journaliers supérieurs à 300 euros, le portage a déjà convaincu plus de 75 000 professionnels en France.

Une vision sociale du travail 

L’un des principaux avantages du portage salarial est qu’il permet aux freelances de bénéficier d’une protection sociale accrue. Quand on sait que l’absence de sécurité sociale constitue un frein majeur à l’indépendance pour près de la moitié des Français, cet avantage est d’importance.

En transformant les honoraires en salaire, le portage salarial permet ainsi au freelance de cotiser au régime général de retraite ainsi qu’à l‘assurance chômage. Il limite ainsi les risques financiers inhérents à l’entrepreneuriat, qui constituent le facteur de dissuasion principal pour les travailleurs souhaitant devenir indépendants.

Des démarches administratives facilitées 

La complexité des démarches et la lourdeur administrative sont deux des raisons les plus citées par les Français pour expliquer leur réserve envers le statut d’indépendant.

Pour la plupart des catégories socioprofessionnelles, ces deux facteurs jouent d’ailleurs un rôle plus influent que le contexte économique actuel.

Dans ce contexte, le portage salarial s’impose comme une solution efficace pour quiconque souhaiterait déléguer la gestion administrative de sa micro-entreprise à un tiers de confiance. Les phobiques de l’administration ont de quoi se réjouir !

Un statut favorable aux jeunes générations

Mise en place en mars 2017, la première convention collective nationale couvrant les salariés en portage salarial vise à rendre plus visible ce statut professionnel, notamment auprès des nouvelles générations.

La plupart des freelances en portage salarial sont aujourd’hui majoritairement des cadres dynamiques ou seniors disposant d’une expertise.

À une époque où l’indépendance et la flexibilité constituent deux des critères les plus importants pour les générations Y et Z, les avantages du portage salarial pourraient cependant bien séduire rapidement les jeunes actifs ou leur donner accès au marché du travail. C’est du moins l’objectif clairement affiché par les professionnels de l’emploi en portage salarial.

Alors que la quête d’autonomie professionnelle est toujours plus forte, gageons que ce mode innovant d’organisation du travail saura parfaitement répondre aux problématiques actuelles des acteurs économiques en France.

Nouveau call-to-action