<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=212195522864981&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Société de portage salarial : pourquoi il est temps de changer

AdobeStock_272076439Pourquoi j’ai changé de société de portage salarial ?

 

Salarié porté, vous vous posez des questions sur votre statut, sur les frais de gestion ou sur le calcul appliqué pour le versement de votre salaire ? Vous ne parvenez pas à obtenir ces informations auprès de votre société de portage salarial ? En effet, certaines sociétés de portage salarial prélèvent parfois des cotisations surévaluées ou manquent de communiquer auprès de leurs salariés, ce qui a tendance à briser la relation de confiance. Dans cet article, nous faisons le point sur les raisons qui poussent les salariés portés à changer de société de portage salarial. Pour cela, nous nous appuyons sur les retours d’expérience de nos propres salariés portés.

 

Pourquoi n’ai-je plus confiance en ma société de portage salarial ?

 

Par manque d’information et de transparence

La transparence est la clé de voûte de toute relation de confiance. Certains salariés portés sont parfois livrés à eux-mêmes sans comprendre les frais détaillés sur leur fiche de paie. Or, le salarié porté délègue en confiance la gestion administrative et comptable de son entreprise à sa société de portage salarial. En retour, il devrait lui être accordé la transparence la plus totale sur cette gestion administrative.

 

C’est en ce sens le témoignage que nous livre Marie-Christine, Formatrice & Manager de transition :

« J’étais auparavant au sein d’une société de portage salarial salarial de grande envergure. J’ai fait le choix de ce statut car je ne suis pas à l’aise avec l’administratif et la comptabilité, j’ai donc préféré laisser cette expertise à une société de portage salarial. Tout au long de mon parcours avec cette société, de nombreuses erreurs ont été commises sur les remboursements, les frais et même la facturation. Je n’avais aucune visibilité et traçabilité de mon compte d’activité. Après quelques démêlés judiciaires et ayant obtenu gain de cause, aujourd’hui chez PORT-UP et même depuis 4 ans, je suis entièrement satisfaite du suivi et de la totale transparence des frais qui me sont appliqués. »

Chez PORT-UP, les consultants reçoivent chaque mois un compte d'activité (CDA) retraçant l'ensemble de leur activité : honoraires, cotisations, salaire, frais de gestion appliqués, frais professionnels, réserve.

 

Par manque d’humain et d’accompagnement personnalisé

En portage salarial salarial, le consultant est employé par sa société de portage salarial, mais à sa charge de trouver ses propres missions. Ce profil d’activité si particulier à mi-chemin entre l’indépendance et le salariat doit s’accompagner d’échanges humains et de conseils tout au long du développement de l’activité du consultant.

 

PORT-UP dédie un conseiller à chaque consultant et celui-ci connaît l’activité du salarié, de sorte qu’un accompagnement personnalisé se met en place, comme le confirme Nathalie, UX Writer :

« J’ai déjà été dans d’autres sociétés de portage salarial. Seulement, ça manquait cruellement de transparence, car je n’arrivais pas à comprendre quels frais ils me prenaient. PORT-UP a su m’accompagner et m’aiguiller dans la plus grande des confiances sur l’ensemble des aspects juridiques. »

Ayant conscience que le portage salarial est un statut transitoire permettant de développer les ambitions professionnelles et personnelles de chacun (création d'entreprise, freelancing, crédit immobilier, etc), chez PORT-UP nous accompagnons de manière individualisée chaque consultant afin de leur permettre d'optimiser et mener à bien leur projet !

 

À cause de frais de gestion trop bas qui cachent des taxes aux salariés

Certaines sociétés de portage salarial salarial affichent des taux à 3 %. Ce sont des frais de gestion beaucoup trop bas qui bien souvent cachent une marge de la société sur d’autres frais. Attention en effet à la ligne « Autres charges patronales » sur une fiche de paie : certains frais n’ont pas à être assumés par le salarié, mais bien par l’entreprise.

Or, si les sociétés de portage salarial ont des taxes imposées, elles ne peuvent pas les répercuter sur les fiches de paies des salariés portés. Chez PORT-UP, nous établissons un contrat qui fixe les règles et détaille les charges fixes que la société retient sur le versement du salaire.

En savoir plus sur les frais de gestions PORT-UP.

 

Un manque de réactivité et de souplesse

Le manque de réactivité de la part des équipes a tendance à faire perdre confiance au consultant. En effet, il est essentiel que le salarié puisse avoir un retour de sa société de portage salarial sans que cela vienne impacter le fonctionnement de son activité.

 

Guillaume a souffert du manque de réactivité de son ancienne société de portage salarial, allant même jusqu’à impliquer des retards de paiements :

« La société dans laquelle j’étais auparavant était une plateforme uniquement digitale avec très peu de contact humain. Ce manque de contact a impacté mon activité à plusieurs reprises comme des retards de paiement. Aujourd’hui chez PORT-UP, en plus des services en ligne et de l’avance de salaire, j’ai très régulièrement des échanges avec mon conseiller qui m’accompagne dans le développement de mes projets. »

 

Réactivité et communication restent les maîtres mots de notre philosophie à PORT-UP, c’est d’ailleurs ce qu’apprécie Ahmed, Développeur JAVA :

« J’ai connu PORT-UP pendant la crise du Covid. Ils communiquaient énormément sur les dispositifs mis en place ainsi que sur les aspects juridiques sur lesquels ils sont experts et très réactifs. À l’inverse, mon ancienne société de portage salarial a peu communiqué et m’a laissé dans le flou. »

En effet, chez PORT-UP nous communiquons régulièrement sur l'actualité juridique, l'évolution de nos services ainsi que nos évènements freelance afin de prodiguer un accompagnement en adéquation avec la réalité et le contexte du moment.

 

Bien se référer à la Convention Collective

Si vous êtes salarié porté et que vous avez un doute concernant les frais de gestion appliqués, ou sur un autre point qui ne semble pas être indiqué dans le contrat de travail fixé entre les deux parties, nous vous conseillons de vous référer à la convention collective. Cette convention fixe les règles établies par la société de portage salarial et détaille les charges qui seront prélevées au salarié. La convention collective permet ainsi de clarifier les points qui resteraient en suspens entre les deux parties.

Sinon, vous pouvez toujours contacter un membre de la team PORT-UP 😊

 

Conclusion

La transparence est essentielle entre une société de portage salarial et ses salariés. Elle est tenue de les informer sur les frais réels appliqués sur le bulletin de salaire et de détailler ce qui constitue le salaire du consultant. Pour gagner en transparence, avoir un conseiller dédié est essentiel afin de rassurer le salarié et de pouvoir répondre à ses interrogations à tout moment. C’est sur une solide relation de confiance que le salarié pourra évoluer au sein de la société de portage salarial PORT-UP, et ainsi se consacrer en toute sérénité à développer les compétences de son cœur de métier.

Ludivine Mazzotti

A propos de Ludivine Mazzotti

Rédactrice Web et Consultante Freelance en référencement, je rédige et j’optimise les contenus éditoriaux pour le web. J’aime écrire sur le sujet du freelancing pour accompagner les indépendants à atteindre leurs objectifs.