<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=212195522864981&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Travailler en remote, la nouvelle vision du travailleur du futur ?

Le futur du travail serait-il de travailler en remote ?

 

Une vie paisible, sans encombre, qui permet à tous les collaborateurs de choisir leurs horaires de travail et éviter la foule au quotidien ?

Oui c’est possible et même de plus en plus en vogue !

La tendance du 100% remote, au départ impulsée par les startups se démocratise.

Et c’est tant mieux !

Si les entreprises sont de plus en plus nombreuses à moderniser leur vision du travail, c’est que les retours sont positifs.

La révolution des « remote workers » est en marche !

Le point sur cette tendance de fond.

 

travailler-remote-futur-du-travail

Une américanisation du mode du travail (et c’est tant mieux !) :

 

A l’image des startups américaines comme Wordpress ou Buffer, les startups françaises, se mettent aussi au travail en remote ! Parmi elles, on compte Comet ou Heetch.

Et elles ne sont pas les seules ! Les grands groupes et PME suivent cette tendance, et s'inscrivent elles aussi dans l’ère du #FutureOfWork

A l’aube de 2020 : les entreprises ont compris qu’il était urgent de replacer le bien-être des salariés au centre des préoccupations, ces derniers étant les piliers de son fonctionnement.

Préserver la matière grise et éviter une fuite des cerveaux est capitale pour une organisation et primordiale dans sa course à l’excellence !

La preuve en chiffres :

Une enquête de l’IFOP, prouve qu’opter pour le travail à distance, a des répercussions positives sur l’efficacité des salariés.

 

Les faits :

  • 1 employeur sur 2 observe que le travail à distance réduit l’absentéisme
  • Plus de 77 % des collaborateurs affirment que cette organisation contribue à l’amélioration de leurs conditions de travail

Au final, parmi les employeurs qui permettent aux collaborateurs d'adopter ces nouvelles libertés, ils sont 83 % à en être satisfaits !

 

 

Plus qu’un baby-foot, le futur c’est le remote 

 

  • Faire 45 minutes de métro pour se rendre au travail tous les jours ?
  • Déserter sa campagne par obligation de trouver un travail dans une grande ville ?
  • Participer à la décroissance des campagnes et à la surpopulation des villes ?
  • Se conformer à un modèle imposé ?

« Non, sans façon », clame la nouvelle génération, qui ne souhaite plus céder aux contraintes, jadis acceptées par leurs aînés.

Autrefois réservés aux développeurs, c’est aujourd’hui l’ensemble des corps de métiers qui se digitalisent.

Les coachs, consultants, marketeurs, journalistes, UX designers n’ont aujourd'hui plus la nécessité d'avoir un bureau et peuvent travailler de l’endroit de leur choix. Leurs outils de travail deviennent collaboratifs.

Découvrez notre article : 13 outils gratuits qui vous facilitent la vie 

futur-travail-freelancing-bien-être

 

Travailler à distance présente de nombreux avantages

 

  • Un moyen de relancer l’économie dans les zones les plus reculées

C’est en ce sens qu’a été crée Mutinerie Village, un espace de coworking dans la région du Perche, qui permet de déserter les grandes villes au profit d’une vie à la campagne, loin du stress environnant, au contact direct avec la nature.

 

  • Une économie de bureaux :

Moins de bureaux sont nécessaires si les collaborateurs ne viennent pas régulièrement travailler en entreprise

 

  • Une possibilité de travailler avec les meilleurs :

Car il n'y a plus de limites géographiques. Le moteur de recherches collaboratif Remotive.io l’a bien compris. Il aide ainsi les "remote workers" à trouver un emploi grâce à une publication de nouvelles offres chaque semaine, en provenance du monde entier !

  • Un moyen de rendre les employés plus épanouis, plus motivés et plus efficaces dans un cadre souvent plus calme

 

Cependant, le dirigeant doit réussir à développer une culture d’entreprise, sans perdre le lien social avec les salariés, et communiquer librement et efficacement, sans biais. 

Un challenge quand on sait que le langage non verbal, représente 93% de la communication globale. Les interlocuteurs doivent ainsi être en confiance, de manière à communiquer le plus librement possible et en toute transparence avec l'ensemble des parties prenantes d'un projet.

 

futur-du-travail-freelancing-travail-remoteSelon une autre étude de l’IFOP, le fait d’être isolé et sans réelle vie sociale, peut être source de démotivation, surtout chez les jeunes. L’enjeu est donc de recruter des profils assez matures pour que chacun y trouve son compte.

Des profils de freelances expérimentés qui ont l’habitude de travailler ainsi peuvent être intéressants.

Avez-vous pensé aux consultants en portage salarial ? que vous pouvez embaucher sur une longue durée ? 

Cette nouvelle vision alternative du « travailler autrement » est finalement la clé de réussite des entreprises, qui misent sur l’humain plutôt que les moyens.

 

Une vision futuriste et avant-gardiste à adopter par tous ceux qui souhaitent avoir une longueur d'avance sur leur temps (et leur business).