<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=212195522864981&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Freelances et personal branding : quels enjeux ?

Afin d’acquérir de nouveaux clients, un freelance a besoin d’élaborer une stratégie marketing permettant de rendre visibles ses services et sa présence auprès de prospects. Dans ce cadre, le personal branding, ou marketing personnel, assure au travailleur indépendant la possibilité de promouvoir sa marque personnelle. Cette technique de communication donne la possibilité aux freelances de mettre en avant leurs compétences, de développer leur notoriété et de construire une image de marque. Comment élaborer une stratégie de personal branding lorsqu’on est freelance ? Quels outils utiliser pour la mettre en œuvre ? Nous revenons ici sur les enjeux du marketing personnel dans le contexte du freelancing : visibilité, stratégie de communication, création de contenus, etc.

freelance_personal_branding-jpg-jpg

 

Quels sont les enjeux du personal branding pour un freelance ?

Une stratégie de personal branding oriente la communication professionnelle autour du travailleur lui-même. L’objectif, ici, est double : mettre en avant le freelance et ses services, mais également créer un lien de proximité entre celui-ci et sa communauté (ou visiteurs de ses canaux de communication en ligne). 

 

Comment mettre en place une stratégie de personal branding ?

Une stratégie de personal branding se fait en trois étapes principalement : la conception, la planification et le suivi.

 

Définition des objectifs

Afin d’élaborer et d’instaurer une stratégie de personal branding, il est nécessaire de :

  • se connaître et de comprendre ses propres aspirations en matière de business ;
  • définir son client idéal ainsi que son anti-client ;
  • déterminer les canaux de communication qui peuvent intéresser son client idéal ;
  • se fixer des objectifs à atteindre en ligne (par exemple : atteindre X abonnés sur Linkedin en 12 semaines).

Une fois ces différentes étapes effectuées, la planification des contenus et des différentes communications peut débuter.

Astuce : Pour pouvoir définir un objectif, il faut que celui-ci  :

  • soit réalisable (prendre en compte ses moyens financiers et temporels) ;
  • possède une date butoir ;
  • puisse être mesuré (exemple : 1 article/ semaine ou atteindre 100 followers sur telle ou telle plateforme)

 

Préparer son planning de communication

La définition de la stratégie de personal branding ainsi que les objectifs qu’elle est censée permettre d’atteindre nécessitent l’élaboration d’un planning de communication. Au sein de celui-ci il faut décrire :

  • les contenus à publier (vidéos, articles, posts, etc.) ;
  • le sujet du contenu ;
  • le rôle du contenu dans la stratégie (notoriété, proximité, expertise, etc.) ;
  • la date de publication ;
  • le support de publication (Linkedin, site web, etc.).

 

Chaque contenu doit remplir un rôle spécifique dans la stratégie de communication. Il est également important d’auditer au fur et à mesure son planning de communication afin d’éviter les déséquilibres en matière de type de contenu. En effet, l’idéal est de varier les contenus : informatif, anecdotes, retours d’expériences, avis de clients, etc. Un contenu informatif permet de démontrer l’expertise du freelance dans son domaine tandis qu’une publication mettant en avant la satisfaction d’un client joue sur la crédibilité et la fiabilité du freelance et permet de rassurer les potentiels clients entre autres.

 

Astuce : l’outil Notion permet de mettre en place un planning de communication grâce aux fonctionnalités :

  • calendrier ;
  • Kanban ;
  • diagramme de Gantt.

 

Suivre son e-réputation

La communication en ligne, au sein d’un blog ou de réseaux sociaux, possède un impact sur la réputation numérique du travailleur indépendant. Ainsi, une des finalités du personal branding est de permettre aux freelances de suivre leur e-réputation dans leur domaine d’activité et de l’améliorer. Une recherche rapide sur Google permet de vérifier les résultats qui remontent lorsque l’on cherche le nom du freelance en question. Effectuer ce type de requête de temps en temps permet de vérifier les éléments relatifs à son image de marque qui apparaissent en premier lieu au sein de la SERP de Google.

 

Quels outils utiliser dans le cadre d’une stratégie de personal branding ?

Afin de mettre en place une stratégie de personal branding, il est nécessaire de choisir soigneusement ses canaux de communication.

 

Réseaux sociaux et freelances

Instagram ? Facebook ? Pinterest ? Tik-Tok ? LinkedIn ? Youtube ? Quelle plateforme de communication investir en tant que freelance ? Le choix des réseaux sociaux dépend à la fois des affinités du freelance ainsi que de la cible de celui-ci. Communiquer sur tous les réseaux sociaux est presque impossible lorsqu’on est seul (budget et temps limités). Aussi, il est nécessaire de se tourner vers des plateformes où la cible du travailleur indépendant est susceptible d’aller. Pour cela, le portrait-robot du client idéal (buyer personae) élaboré en amont de la mise en place de la stratégie de communication doit prendre en compte les comportements et les habitudes du marché cible en ligne

 

Plateformes d’intermédiation et freelances

Les plateformes d’intermédiation ou pour freelances diffèrent des réseaux sociaux dans la mesure où elles attirent un trafic plus qualifié. Elles sont le lieu idéal pour mettre en avant son expertise via :

  • la description claire des services du freelance ;
  • la publication de son portfolio ;
  • la mise en avant de recommandations d’anciens clients (preuve sociale).

 

Ce type de contenu cible des prospects plus qualifiés et plus faciles à convertir que le public rencontré au sein des réseaux sociaux (car plus large).

 

Site web et freelances

Le recours à un site web, pour un freelance, au sein d’une stratégie de communication personnelle, remplit différents rôles :

  • développement de sa notoriété ;
  • mise en avant de son expertise ;
  • acquisition de clients indépendamment de toute plateforme tiers ;
  • description détaillée des services proposés ;
  • etc.

De tous les outils décrits précédemment, un site web est le seul canal de communication dont le freelance est réellement propriétaire. Contrairement, aux comptes sur les réseaux sociaux ou sur les plateformes pour freelances, un site web ne peut être supprimé ou retiré au travailleur indépendant.

 

Vous pouvez également consulter : 

Hamizi Naama

A propos de Hamizi Naama

Rédactrice Web SEO freelance, je crée du contenu rédactionnel (pages web, articles de blog, fiches produits, livres blancs, pages de cocons sémantiques, pages prismes)